Foire aux questions


Le Yoga est issu d’une approche philosophique indienne. Il vise le développement de la santé, du bien-être et favorise l’émancipation. Différents outils y participent notamment les postures, la respiration consciente et subtile, l’intériorisation et la méditation.

Le Yoga signifie l’union et l’harmonie des polarités complémentaires. (Le soleil / la lune. L’inspiration / l’expiration. Le corps / le mental…)

Selon Patañjali, le Yoga est l’apaisement des fluctuations du mental et la canalisation de toute son activité dans une seule direction [Yoga-Sūtra, I.2].

Ce texte ancien [environ 2 siècles avant notre ère] attribué à Patañjali est composé de 195 aphorismes au sein de quatre chapitres :

1. samādhi-pāda (chapitre sur l’absorption) présente la démarche générale du Yoga, les activités du mental, les différents moyens, les obstacles et la manière de les réduire.

2. sādhana-pāda (chapitre sur le cheminement) présente le Yoga de l’action quotidienne (kriyā-yoga), les sources d’afflictions (kleśa), et le Yoga aux huit membres (aṣṭāṇga-yoga).

3. vibhūti-pāda (chapitre sur l’expansion) présente les développements de la puissance intérieure du yogin qui maîtrise les techniques du yoga.

4. kaivalya-pāda (chapitre sur la liberté) précise la nature du Yoga, et l’autonomie qui en est l’aboutissement.


L’enseignement que je dispense se situe dans la lignée de TKV DESIKACHAR et son fils Kausthub DESIKACHAR qui ont fondé la K.H.Y.F (Krishnamacharya Healing & Yoga Fundation ) une organisation qui vise à partager internationalement les enseignements complets de T. KRISHNAMACHARYA .

Un des objectif de la K.H.Y.F est de faire rayonner le ViniYoga ® authentique.

http://khyf.net/


Dans la tradition ViniYoga ®, le Yoga s’adresse à toute personne quels que soient son âge, sa condition physique, ses croyances…

Dans cette approche, le Yoga s’adapte à la personne dans sa réalité du moment.

Il n’est donc pas nécessaire d’avoir des prédispositions physiques particulières comme la souplesse, la force…

Rappelons qu’un des objectifs du Yoga est le développement du mieux-être global de l’individu.

La Yoga Thérapie s’adresse plus spécifiquement aux personnes qui souhaitent apporter une réponse globale et douce à un souci de santé ( douleurs au niveau de la colonne vertébrale, troubles digestifs, situation de stress, etc… )

La Yoga Thérapie est également adaptée pour accompagner la personne dans son processus d’évolution personnelle.

Elle sert alors de soutien à celui qui souhaite s’engager plus profondément dans les Voies du Yoga.

La séance est élaborée en fonction des pratiquants. Elle est proposée en moyenne 3 semaines consécutives.

L’objectif étant que les pratiquants aillent chaque semaine un peu plus loin dans le ressenti de la séance.

Durant ces 3 semaines, la séance connaît des adaptations ou intensifications  de certains enchaînements.

Ces modifications se font sur base de mes observations et s’adaptent donc au plus près du groupe et de l’individu.

Différents outils du Yoga participent à la construction de chaque séance : respirations, postures, intériorisations, récitations, visualisations, etc…

Chaque séance  vise un objectif spécifique (Par exemple : mobilisation d’une zone particulière du corps, travail sur le siège des émotions, exploration d’un certain type de postures, etc…)

La spécificité du cours individuel tient à son contexte : en individuel et non en groupe ainsi qu’à une plus grande flexibilité horaire.

Mais l’élaboration de la séance est similaire à celle d’un cours collectif.

La séance est donc construite en fonction du pratiquant et sera approfondie durant 3 semaines consécutives.

Elle dure en moyenne 1h. La régularité s’adapte aux disponibilités de la personne.

Néanmoins, pratiquer 1 fois par semaine permet d’atteindre des effets plus durables.

Comme dans toutes les approches douces, les effets bénéfiques du Yoga s’installent progressivement.

Au début, le pratiquant ressentira souvent des bénéfices sur le plan physique.

Par la suite, des bienfaits au niveau de couches plus sensibles (sur le plan émotionnel ou mental) apparaîtront.

Progressivement, la santé globale s’améliorera.

Pour que ces effets soient profonds et durables, une pratique régulière est indispensable.

Le Yoga imprègne notre mode vie. Il s’y intègre.

Dans les Yoga-Sūtra, Patañjali souligne l’importance de cette routine structurante.

Le Yoga nous apporte un point de vue apaisé sur nous-même et sur notre environnement.

Une pratique régulière, de préférence quotidienne nous soutient dans cette recherche.


L’énergie, mobilisée par le processus de digestion, peut difficilement circuler harmonieusement dans le corps.

Sur le plan physiologique, la pratique de certains enchainements peut provoquer des réactions au niveau digestif.

Tous les pratiquant ne ressentiront pas les mêmes effets. Il est donc important de s’écouter.

Pour tous les cours, un tapis de yoga ou une couverture sont nécessaires.

Il peut aussi être intéressant d’apporter un coussin ou un tabouret de yoga pour les postures en position assise.

Une couverture ou un plaid supplémentaire peuvent également apporter du confort pendant les périodes plus méditatives, en particulier si on est un peu frileux.

Pourquoi j’ai choisi ce nom d’activité ?

Le Yoga est un cheminement vers un mieux-être. Il nous amène à reconsidérer nos manières de nous voir et de voir le monde. Il nous donne l’occasion de questionner nos rapports au monde extérieur  mais aussi à notre monde intérieur.

Tout cheminement, qui porte en soi une dimension thérapeutique, apporte de multiples remises en question, ce qui éveillera une déstabilisation de nos équilibres de vie.

Lorsque certains changements essentiels sont souhaités ou/et entrepris, l’expérience sensible de l’imprudence se vivra nécessairement.

Cette imprudence, nous la vivons durant l’ensemble de notre vie.

A un autre niveau, ce nom d’activité me relie également à Alain BASHUNG et son album magistral « L’Imprudence » (2002).

« (…) A l’avenir,

Laisse venir,

Laisse venir,

L’imprudence (…) »